assassineur


assassineur
   Dites, "assassin". Le peuple dit quelquefois, il a commis un "assassin", au lieu de dire, "assassinat"; et en fait de langage, il y a bien des gens qui sont peuple.

Dictionnaire grammatical du mauvais langage. . 2014.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • assassineur — ⇒ASSASSINEUR, EUSE, subst. Vx et région. Celui, celle qui assassine. Synon. assassin, assassine : • 1. Horribles détails sur ce crime abominable et sanguinaire... Complicité de la sœur de l assassineuse... G. DELMAS, Les Français peints par eux… …   Encyclopédie Universelle

  • assassineur — assassineur, euse (entrée créée par le supplément) (a sa si neur, neû z ) s. m. et f. Synonyme inusité d assassin. •   On craignait tout pour Moncrif [de la part de Mme de Bouillon, qu il avait offensée] ; car cette princesse du quai des Théatins …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • assassin — assassin, ine [ asasɛ̃, in ] n. m. et adj. • 1560; it. assassino, assessino (déb. XIVe) « tueur à gages », empr. à l ar. assasin, plur. de assas « gardien », plutôt qu à un dér. de hasis « haschich » I ♦ N. m. Personne qui commet un meurtre avec… …   Encyclopédie Universelle

  • assassiner — [ asasine ] v. tr. <conjug. : 1> • 1556; it. assassinare → assassin 1 ♦ Tuer par assassinat. ⇒ tuer; fam. trucider. Il est mort assassiné. « Au meurtre ! on m assassine ! » (Boileau). Fig. Assassiner qqn du regard, le regarder très… …   Encyclopédie Universelle

  • assassin — 1. (a sa sin) s. m. Celui qui assassine. Un lâche assassin. L assassin fut saisi, tenant encore son arme. •   Soyons des ennemis et non des assassins, RAC. Andr. IV, 3. •   Pour moi, mon ennemi, l objet de ma colère, L auteur de mes malheurs, l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré